Équinoxe automne 2022 hémisphère Nord

Ascendant Lion pour cette vue depuis Greenwich. Soleil se fait bien représenter par le signe du LION qui accueille également la Lune. Il y a quelque chose de flamboyant qui résonne pour cette dernière avant l’hiver.

Arrivé en Balance, notre étoile le Soleil apporte l’équilibre mais saurons-nous lui accorder sa place pour être dans l’harmonie véhiculée par ce signe d’Air?
Mercure rétrograde est confondu dans la lumière solaire et essaye de la lui en donner mais il doit compter avec l’opposition (180°) à Jupiter. Chose qui engendre facilement des conflits d’intérêts! La légalité (Jupiter R) est en jeu sur les plateaux de la Balance celle-ci ne sait plus vraiment peser le pour et le contre dans ces conditions. Exemple de l’actualité concomitante avec l’équinoxe et l’annonce de référendums organisés par la Russie en Ukraine dans quatre régions en passe d’être annexées par les assaillants Russes. Les résultats seraient probablement en faveur d’un « oui » mais sont dors et déjà considérés illégitimes par les leaders du monde occidental.

Avec un regard plus large on remarque une configuration en cerf-volant qui peut apporter un vent nouveau sous les auspices de Neptune en Poissons qui incite à s’ouvrir à un monde plus spirituel et communautaire. Car en fin de compte on est tous dans le même bateau, celui de l’humanité.

Ceci dit on ne sait pas qui est vraiment capable de manier ce cerf-volant, un chef très certainement à en juger du trigone de Jupiter à l’ascendant Lion. Commençons par être notre propre chef, c’est tout un programme.

Lune en Maison 1 est conjointe à la Déesse des Moissons Cérès et indique l’importance de récolter et d’engranger des réserves pour l’hiver, activité typiquement de saison. Un peu plus d’écologie fera du bien à tout le monde et pour ça Cérès à des leçons à nous donner.

La Rétrogradation de Mercure en septembre 2022

Quand Mercure passe pour la 1ère fois sur son futur point de station Directe, il est alors à 24°11 de la Vierge. C’était le 20/08/2022  et formait l’apex d’une configuration en cerf-volant  s’opposant à Neptune tout en s’inscrivant dans un grand triangle de Terre avec Pluton et le mi-point  Mars/Uranus Taureau. Le Cerf-volant est la configuration typique des visionnaires. Ce dessin est sensée nous offrir une bonne opportunité de vision futuriste en faisant appel à notre intelligence pratique axée sur les détails de la vie quotidienne. Un atout idéal pour qui voulait planifier sa rentrée de manière efficace. Sauf que Neptune a tendance à brouiller les cartes, jette le flou et nous plonge dans le brouillard empêchant une vision claire. Grâce aux autres axes du cerf-volant on réussit à en tirer les ficelles avec adresse. D’un côté et de l’autre, les forces restent puissantes, la planète rapide est à son avantage en Vierge mais la lente est au mieux dans les Poissons. Cette opposition s’actualise à la Pleine Lune de Septembre. (Lire à cet effet la superbe lettre astrologique de Christine Gonze).

Les ambitions de Mercure pour y voir clair dans un planning qui s’annonce chargé resteront vaines face à Neptune. Toutefois l’analyse profonde grâce à Pluton peut s’allier au courage et l’intrépidité de Mars combiné au génie intuitif et surprenant d’Uranus. Il est bon d’oser sortir des sentiers battus sans cela nous sommes condamnés à subir l’immobilité paralysante d’un manque de compréhension aveuglant. C’était à peu près le message délivré quand Mercure entrait dans l’espace de sa boucle de rétrogradation (voir début du texte). Toutefois Mercure passant en Balance n’arrivera pas à former exactement le  trigone à Mars pour espérer récolter les fruits de ses efforts durant cette période. Mars est devenu plus rapide que Mercure qui ralentissait déjà sérieusement sa course. Rien n’est encore fixé. Le calendrier s’adapte aux caprices du ciel.

Il en sera ainsi jusqu’au moment de la rétrogradation effective de Mercure à 8°55 R Balance le 10/09/2022 à 3 :36 TU (TU= Temps Universel/GMT), celle-ci dure environ 3 semaines et s’étend jusqu’au 2/10/2022  9 :06 TU à 24°11 D Vierge.

Une fois la rétrogradation entamée la période de doute qui précédait prend tout son sens et sa valeur. Car durant 3 semaines nous avons le devoir de remettre en question bon nombre de choses. Selon la maison où se trouvera Mercure durant sa boucle de rétrogradation nous nous concentrerons sur les tâches spécifiques liés au secteur(s) traversés dans un thème, en veillant à y mettre bon ordre ou  en les révisant. D’une manière générale le doute appartient à la Vierge et l’hésitation à la Balance. À partir du retour de Mercure R en Vierge, le 23/09/2022 12:04 TU,  l’analyse redevient plus critique et utile. Au retour de Mercure D en Balance le 10/10/2022 à 23:51 TU on peut  vraiment faire les bons choix cette fois ! Le jugement est meilleur, la Balance pèse le pour et le contre mais se laisse aisément  dicter la conduite à suivre en fonction de facteurs humains et relationnels laissant de côté les critiques au profit d’un courant harmonieux qui nous relie.

Maintenant si on veut décrypter le message de la rétrogradation plus en détail encore, prenons le thème où ce processus démarre. L’ascendant au début du signe de la Vierge rappelle la position à la fois antérieure et future de Mercure en domicile. Lune en Poissons rappelle ce premier constat quand Mercure s’opposait à Neptune sur son point de future station directe (voir début du texte) et formait le Cerf-volant.

Uranus au MC souligne l’importance des imprévus, des surprises et de l’intuition supérieure. Son trigone avec le Soleil indique le besoin d’explorer des voies nouvelles en se faisant confiance. Le carré Vénus Mars lui nous met en garde des tentations de relations torrides, adultères, passionnelles, etc.  

L’approche de l’opposition à Jupiter par le mouvement de recul de Mercure nous apprend que ce dernier aura déjà fait une opposition et en fera naturellement deux autres. Mercure s’oppose à Jupiter R Poissons  le 03/09/22 à 6°39’, R le 18/09 à 4°44’, D le 12/10/22 à 1°40’ Balance-Bélier. Une tendance dépensière mal calculée dont on aurait avantage à se méfier. Les transactions commerciales ne sont pas favorisées sous ces auspices.

La conjonction Mars Uranus

Hi Folk’s,

Ça faisait longtemps que je ne vous avais plus fait signe, je crois ? Bon ! Des nouvelles des étoiles il y en a pléthore, au point que je n’arrive plus à suivre, c’est bien simple je n’essaye même plus. Mais quand même de temps en temps il faut se rendre à l’évidence et rappeler qu’un chat reste un chat.

Un aspect marquant par exemple, tiens en voilà un avec la conjonction Mars Uranus du 1er août. Quoi ne me dites pas que vous n’étiez pas au courant ? Mars transit dans le Taureau et passe devant Uranus pour former la conjonction à 23h52 sur 18°42’. Soit deux heures du matin le 2/08/2022 à 01:52 CET Voici la photo :

Remarquez le Nœud Nord Lunaire exactement à cet endroit du Zodiaque ! Simple coïncidence ou normalité évidente pour un astrologue qui décrypte les messages de ce système ?

Voir th. d’Europe : Dans une étude précédente afin d’adopter un thème pour l’Europe j’ai proposé celui correspondant au Plan Schuman présenté au Salon de l’Horloge Quai d’Orsay à Paris le 09/05/1950 à 18 :00. Celui-ci donne le Soleil à 18° Taureau autant dire que l’Europe est fortement concernée par cet aspect de conjonction Mars-Uranus pile sur son Soleil.

L’état de guerre peut nous surprendre à tout instant sous une telle conjoncture. Mars Uranus est de nature explosive, agressive et causant des dégâts.

Il y a peu de temps, +/- 4 ans, Uranus faisait son entrée en Taureau, on criait alors à l’avancée innovatrice en matière d’écologie … Force est de constater qu’on est toujours entrain d’aller dans le mur à ce niveau. C’est un dur combat, en effet et Mars est là pour relever ce défi comme nous l’indique mieux encore la présence du Nœud Nord – Rahu – la Tête du Dragon. Cette scène se déroule sur un fond karmique. Nous payons les conséquences de nos actes un jour ou l’autre, si pas dans cette vie-ci, alors dans celles à venir. Le Karma c’est la loi de cause à effet et nous portons tous l’héritage d’un passé déjà dans nos cellules et nos gènes mais aussi bien sûr au fil du temps de notre vie on emmagasine la trace de ce vécu.
L’Europe est dans une impasse énergétique car elle dépend aujourd’hui encore principalement des énergies fossiles qui de surcroît viennent de l’extérieur et de la Russie en particulier. Les alternatives du nucléaire, du charbon ou du gaz de schiste ne sont guère souhaitables et l’urgence climatique pour changer de mode de fonctionnement est là. Les retombées « positives » de la guerre en Ukraine sont du même acabit que le premier lock-down dû au Covid-19 lorsqu’il fallu tout arrêter et que le calme s’est installé, nous avons tous goûté à cet apaisement. Prouvant de ce fait qu’il est possible d’inverser la tendance, l’impact sur l’environnement fût immédiat. La guerre menace nos approvisionnements en énergie,  elle fait monter les prix et nous force ainsi à l’économiser. Ayant pour voie de conséquence de développer crescendo les énergies dites renouvelables. Engendrant le combat (Mars) contre les lobbies et ses spéculateurs, contre la force d’inertie d’une civilisation que plus rien n’arrête. Uranus propose d’innover et d’inventer des possibilités surprenantes. Avec Uranus nous sommes à la source du génie, ses qualités astrologiques recèlent une ingéniosité certaine. On devrait plutôt parler de la conjonction d’Uranus avec le Nœud Nord car c’est là un rendez-vous unique et plus rare que celui de Mars. Il n’aura lieu qu’une seule fois en ce siècle avec Uranus en Taureau. L’enjeu (karmique) qui malheureusement se traduit dans les faits par une guerre dont les peuples et la civilisation en font les frais mais elle nous force à basculer vers de nouvelles ressources d’énergies. Une opportunité à saisir s’il est encore temps car le climat ne nous épargne pas non plus.

Le MC à 10° Verseau est au mi-point  de Saturne et Pluton, ce qui peut se traduire comme une tentative de conciliation pour stopper les élans destructeurs liés à ces deux planètes. Le Verseau est le domicile d’Uranus qui est justement mis en scène dans cette carte du  ciel, on peut continuer d’espérer un futur intelligent bien que nous ne soyons pas à l’abri d’un coup d’éclat. Uranus a le don de surprendre soudainement quant à Mars il ne faut pas vous faire un dessin, c’est bien le dieu de la guerre. Une énergie qui peut animer les buts les plus nobles comme les plus bas instincts de la nature humaine. Il n’y a aucun raisonnement dans Mars ce n’est que de l’instinct. La stratégie martienne vient de cette nature instinctive, compétitive, triviale et d’un certain feeling. Mars est très utile au niveau télépathique, allez savoir pourquoi.

Quand Poutine commence à envahir l’Ukraine, Mars et Vénus sont alors conjoints (= déclaration de guerre)  à 22° Capricorne, à ce jour ils sont en  sextile exacts : Vénus 18° Cancer sextile à la conjonction  Mars-Uranus-NN 18° Taureau.
Vénus a pris ses distances vis-à-vis de Mars et se prépare à opposer Pluton, la douceur légendaire de Vénus risque est propre à la transformation dans ces conditions (09/08/2022) les vieux démons xénophobes ressortent. Heureusement la Lune fait un trigone à Pluton pour aplanir les angles et pousse à développer plus de créativité. La Lune représente le peuple bercé d’illusions et sans doute désorienté comme l’indique l’opposition à Neptune.

L’ascendant ajoute de la précision quant au contexte et la façon d’aborder les choses. Les Gémeaux aiguillent vers le dialogue et la communication, ils créent un besoin d’échanges, favorisent le commerce. L’ascendant Gémeaux est en trigone à Saturne qui surplombe le haut du ciel et permet à Mercure de ne pas être complétement aplati par Saturne auquel il s’oppose … car Mercure est la planète des Gémeaux (et de la Vierge). Le messager des dieux est en position de Yod, ou «doigt de Dieu ». C’est dire qu’il focalise l’énergie de 2 planètes avec lesquelles il est en aspect, ici de quinconce, pour transformer cette énergie en don. Soit réactiver le sextile Neptune Pluton qui s’était formé  dans les années 50 (Balance-Lion), après-guerre donc,  pour continuer d’évoluer ensuite dans  l’orbe de cette configuration et  se reformer à nouveau avec précision de 2026 à 2031 (Bélier-Verseau). Aujourd’hui seulement  2°  séparent encore Neptune de Pluton pour former 60°. Mercure est la force mentale qui rayonne actuellement en Lion, une posture dominante mais qui sait  faire preuve d’humilité ou d’arrogance. Une intelligence devant jongler avec les 2 derniers représentants de notre système Zodiacal (Neptune et Pluton). Quand on parle de planètes lentes, elles signent des générations entières. Elles impriment de leur marque toutes les couches de la société et de l’humanité, ces planètes et ce qu’elles représentent restent invisibles et difficiles à symboliser à une échelle globale. On peut les voir comme la trame des cycles planétaires les plus longs dans le temps. Des cycles aussi longs dépassent notre temps de vie à l’échelle humaine personnelle c’est pourquoi on parle ici de planètes transpersonnelles car elles touchent à l’inconscient collectif. C’est du bleu avec du noir …

Symboliquement Neptune représente le Gaz, Pluton le pétrole ou le charbon, Uranus le nucléaire.

Le 9/08/22 parallèle Mars Uranus ! Le parallèle de déclinaison (17°N) aligne sur un même plan cette boule d’énergie comme une bombe à retardement.

Vénus 18° Cancer transit l’Uranus de Poutine ! Aïe ! On sait que ce n’est pas un tendre et que le 9 août justement Vénus s’oppose à Pluton dans le ciel.

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici. Il s’agit d’un regard sur l’instantanéité d’un moment clé en matière de cycle astrologique et d’aspects géométriques entre ces différents corps célestes de notre système solaire. Bien d’autres investigations peuvent encore être menées et feront certainement l’objet de prochaines publications.

Tenons-nous sur nos gardes !

©Alain Marie Vanden Broeck

https://www.facebook.com/gitedetangissart

Summer Solstice 2022

Pour Bruxelles le 21 juin à 11h14’.

L’été est une période à part entière dans la relation Terre-Soleil. On peut cependant le voir comme faisant partie d’un cycle trouvant son origine au solstice d’hiver. En ce sens nous sommes au milieu du cycle, soit à son paroxysme, au climax, à son apogée, définitions qui correspondent bien à l’été.

Dans cette relation Terre Soleil on s’ouvre à une réalité subjective car nous voyons la danse  des planètes de notre système depuis la Terre qui se meut elle-même en un mouvement perpétuel prenant place dans ce balai cosmique. Nous vivons comme si nous étions au centre de ce spectacle. C’est ainsi que les premiers astrologues ont établi leurs cartes du ciel et c’est encore le cas aujourd’hui avec la notion d’ascendant par exemple. Positionner l’ascendant  dépend de l’endroit d’où vous observez le ciel, en gros il s’agit de la portion d’écliptique (zodiaque) qui se lève à l’horizon Est. À partir de là on trace la carte du ciel. Dans le cas qui nous occupe pour cet été, le solstice porte des indications que nous tentons d’interpréter.

On remarque que l’ascendant du lieu, ici à Bruxelles, focalise grandement les énergies vu le nombre d’aspects qui le met en relation avec tout le thème.

La Vierge suggère de faire attention aux détails, oui mais lesquels ?
L’ascendant est en harmonie avec le Soleil du Cancer et c’est un atout en ces temps troublés pour les Européens représentés à Bruxelles. Il y a des restrictions certes on le voit bien dans l’opposition de Saturne qui nous incite à faire des économies d’énergie. Cette opposition  entre maison 6 et ascendant  peut nous amener à considérer que la santé est notre bien le plus précieux et une priorité incontournable. En cela le signe de la Vierge ne peut qu’aller dans le bon sens car elle-même est souvent préoccupée par sa santé. Je commencerais par tenir compte d’un aspect dit mineur avec le bi-quintile à Pluton. Il s’agit encore de nos ressources, nous (Européens) possédons plus de capacités que nous ne l’avions imaginé. Il y a un réservoir de connaissances inexploitées à ce jour et ce potentiel de créativité pourrait enfin montrer le bout de son nez.

Grâce à Vénus au Milieu du Ciel Taureau trigone parfait à Pluton nous y sommes aidés et soutenus par cette bonne étoile. Sur un plan individuel nous pouvons compter sur les succès engendrés par nos relations aux autres sans discriminations et continuer de tisser des liens que nous créons avec amour.

Ce qui nous permet de surmonter les temps difficiles que nous connaissons en faisant preuve de solidarité tout en restant juste vis-à-vis de nous-même. Il n’est pas question d’être dépossédé de nos richesses mais de donner suffisamment d’attention aux autres, en développant  de la  compassion et en partageant le plus généreusement possible ce que nous aurons su créer autour de nous comme réseaux d’échanges, de connaissances et d’Amour. L’essentiel n’est pas forcément matériel.

Toutefois gare à nos tergiversations mentales qui risquent fort de nous égarer. La puissance de Mercure en Gémeaux sera utile pour rentrer en communication mais en prenant soin d’éviter toute polémique.

Une autre puissance de Feu stratégique est là avec Mars en Bélier sextile Saturne  (exacte le mardi 28 juin 00:27’) Il est bon d’aller de l’avant dans le cadre spécifique de ce qui a été énoncé ci-avant. Une adaptation en situation de crise est préférable à la réaction pure et simple que notre égo ne manquerait pas de justifier comme étant légitime.

Pour en revenir à la santé, il faut bien entendu prendre les choses dans leur globalité, la santé mentale étant  aussi importante que celle du corps, c’est une question d’équilibre. Faisons le plein de toute cette énergie estivale qui foisonne à l’extérieur de nos foyers en essayant d’en conserver un peu pour l’hiver prochain.

https://www.facebook.com/gitedetangissart

Finie la pandémie,

https://www.kairospresse.be/video/fin_de_pandemie_alx_zizi_parika.mp4

Dans le thème du solstice d’hiver 2021 j’annonçais un tournant pour le mois de janvier en fonction du cycle Mars Neptune auquel je me suis référé depuis le début. Il y a 7 cycles en Poissons avec Neptune dans son signe. On peut les relier aux virus et aux épidémies de manière générale. Par exemple avec l’apparition du Mers en 2012-2013. Puis au cycle suivant (2 ans) lors d’une épidémie de grippe sans précédent en 2015. En 2017 l’épidémie de grippe démarre for tôt alors que la conjonction n°3 se fait en octobre 2017, les cas sont recensés dès le mois d’août avec un premier pic en octobre. La conjonction n°4 en fin d’année 2018 peut être mise en relation avec le virus Ebola en Afrique centrale (Kivu, Congo). La conjonction n°5 se fait le 13/06/2020, alors que la Covid-19 a fait son apparition dans le monde au moment du dernier carré du cycle Mars-Neptune. Ce qui m’a induit dans cette voie lorsqu’on parle de l’échappée du virus à Wuhan en Chine (nov.2019) sur un marché de fruits de mer (Neptune) et autres animaux sauvages dédiés à la consommation quand le Nouvel An Chinois (24/01/2020) ne fût pas fêter du tout. Après toute la stratégie déployée pour endiguer l’épidémie peut s’apparenter à Mars comme Macron qui déclarait un état de guerre.

Nous avons le 6ème cycle le 18/05/2022.

Conjonction n°6 Mars-Neptune en Poissons à 24°59’

Lune ferme le Bol en singleton ouest sous l’horizon. Lune représente le peuple en masse, l’opinion publique sous son aspect émotionnel. En Sagittaire cela se teinte de philosophie et de réflexions, en Ms6 il peut s’agir des soins de santé publique. Par contre les 90° qui séparent la Lune de la Conjonction Mars-Neptune indique qu’il n’y a toujours pas d’accord entre la gestion de crise (émotionnelle) sanitaire et la réalité intrinsèque de confrontation aux multiples virus.

Le MC en Poissons appuie le phénomène du nouveau cycle. Nous commençons ce 18 mai 2022 un nouvel aspect de la pandémie, celui d’en avoir fini de deux années de mesures contraignantes voire liberticides et de tourner la page. Le virus n’est plus celui qui l’a été. Le fait d’entamer une nouvelle période de deux ans inaugurée par ce cycle nous garantit que la pandémie de Covid-19 est enfin derrière nous.

Toutefois nos soins de santé semblent encore en pâtir et d’autres problèmes liés à la santé touchant l’humanité peuvent se profiler et débarquer dans un avenir relativement proche.

Il semble que cette fois de nouvelles mesures légales accompagneront les prises de décisions !

Saturne l’ancien résonne au même degré que celui de la conjonction mais en semi-sextile (30°), il se place dans l’angle mort de la conjonction. Saturne ne veut pas voir cette nouvelle conjonction comme un nouveau départ et préfère rester sur ses positions, ses défenses, ses mesures de précautions, ses formalités, ses limites et ses interdits. Par son sextile il donne du poids à la Lune afin que l’expérience passée nourrisse la réflexion. Histoire de ne pas refaire les mêmes erreurs. Je vous raconte des histoires que m’inspirent les planètes mais il n’y a pas de hasard dans ce décryptage de l’espace-temps. Prenez le moment T d’un aspect significatif majeur et vous aurez toujours des réponses du ciel.

Saturne au carré du Soleil en Taureau est Maître de 7, des autres, des contrats sociaux et moraux il empêche à sa façon la jouissance printanière d’une collectivité en nécessité de retrouver un peu de paix et de douceur.

Le Soleil est en aversion avec la Lune, un aspect de quinconce n’est jamais simple. On ne peut pas tout sacrifier sous prétexte qu’il y a des gens qui continueront à être malades ou infectés par de nouvelles souches. Si les hôpitaux ne peuvent faire face aux dangers auxquels la population est exposée il faut y remédier au plus vite.

La Lune est maîtresse de cet horoscope et représente le peuple Européen plutôt en mauvaise posture à devoir subir les problèmes liés à la pollution de l’environnement, à devoir prendre son mal en patience pour se soigner. Des débordements insurrectionnels sont probables. Grèves, manifestations, émeutes, etc.

Frank Vandenbroucke une Balance?

Frank Vandenbroucke né le Vendredi  21/10/1955 à 11h20m00
 (21/10 10h20m00 TU) Leuven  50N52 – 004E42 Domification : Placidus

Frank Vandenbroucke est un homme politique belge néerlandophone, né le 21 octobre 1955 à Louvain (province de Brabant). Il est membre du parti socialiste Vooruit. Il est vice-Premier ministre et ministre fédéral des Affaires sociales et de la Santé publique depuis le 1er octobre 2020. (Wikipédia)

Il est certes un personnage politique fort important à l’époque de la pleine « pandémie de Covid ». C’est la seconde fois qu’il occupe un poste ministériel dans le gouvernement belge et le rang de vice-premier Ministre. La première fois comme Ministre des Affaires Étrangères en 1994-95, (ingrès de Pluton en Sagittaire domicile de Jupiter à qui il est associé à la naissance) poste dont il sera contraint de démissionner suite à un scandale de corruption voir l’Affaire Agusta une affaire qui ne lui était pas totalement étrangère. Des sommes colossales d’argent publique ont alors été détournées. L’association Jupiter-Pluton peut inciter à sortir des clous quitte à être hors-la-loi.

La seconde fois, actuellement, comme Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, depuis le 1er octobre 2020  soit 20 jours avant sa RS 65 (voir thème ci-dessous): l’asc. annuel se plaçait en Balance pile sur son MC natal ce qui indique la promesse d’un changement important dans l’année, un élément nouveau qui vient la colorier par l’exercice du pouvoir désigné à son MC natal. Le MC de RS est au trigone de sa Vénus en natale et pointe en Ms7 du radix. Côté amoureux y a-t-il eu quelque chose de significatif ? d’autant qu’Uranus transitait à l’opposition de sa Vénus natale en Scorpion. Rupture ou adultère cela reste du domaine de sa vie privée.

Force est de constater que politiquement il se situe plutôt à gauche du moins au début de son parcours. D’abord jeune militant trotskyste, il s’est rangé ensuite au parti socialiste flamand le sp.a dont il fut président, parti qui vient d’ailleurs de changer de nom ce 21/03/2021 pour se renommer Vooruit ou en avant en français ce qui nous rappelle un peu la tendance macroniste avec La République en Marche. La date bien choisie correspond à l’équinoxe de Printemps en Bélier, on aurait aussi pu l’appeler Fonçons !?

Cette tendance gauchiste (communiste) se voit volontiers dans la conjonction natale Soleil-Neptune. La Balance est un signe d’air qui fait appel à l’intellect, en ce sens il ne déroge pas à cette règle, il étudia l’économie dans de hautes écoles (Mercure Rétro maître de 9 conj. Mars et Mc Bal.)  Telles que la KUL où il fut aussi assistant et sur le tard à 41 ans, il suivit 3 années à l’Université d’Oxford en science sociale, couronné d’un master en Philosophie de l’Économie à l’Université de Cambridge, sans compter les chairs d’université où il enseigna aussi bien en Belgique qu’aux Pays-Bas. Vous l’aurez compris c’est une tête pensante. Pourtant réunir philosophie et économie n’est-ce pas vouloir réconcilier les antipodes en poursuivant un idéal (Neptune) au service du Pouvoir (Soleil) ? Car c’est bien la finance qui dirige le monde d’aujourd’hui et non les grands idéaux humanistes.

FV présente un thème en forme de Bol ce qui explique en partie son manque d’ouverture, concentré principalement au-dessus de l’horizon, à l’Est et au MC. C’est pourtant Uranus début Lion Ms8 qui mène la danse et la Lune en 1 qui la ferme. Cela provoque des décisions radicales et parfois brutales pour avancer dans un secteur qui est concerné par les crises (8). Son carré  (90°) challenge la conjonction Soleil-Neptune et défie la belle vision du départ. D’autant que ce secteur 8 est aussi son domaine de prédilection, celui des finances collectives qui concerne sa formation académique, on y trouve également Jupiter le maître d’ascendant Sagittaire conjoint à Pluton. Cette configuration peut facilement rendre dogmatique et cassant par une forme de fanatisme due à la conjonction Jupiter-Pluton. On n’hésite pas à bousculer les bonnes gens symbolisées dans son thème par la Lune qui elle est conditionnée par Uranus qui mène la marche, rappelez-vous le nom de son parti  Vooruit. Faut que ça bouge et de manière autoritaire selon le signe du Lion. L’accent mis dans le haut du ciel montre une personne tournée vers le monde extérieur, la société et son besoin d’y exercer une forme de pouvoir. Mars en 9 angulaire au MC indique son assertivité dans les études dont l’aspect philosophique fait partie mais il y a possiblement aussi une forme de compétitivité, l’envie d’être le meilleur. Si on observe la Ms1 au regard des déclinaisons on voit que la Lune, Lilith et le Nœud Nord sont liés à l’ascendant.

Ceci imprime une marque identitaire indélébile. FV devrait aussi privilégier son propre développement (NN) et utiliser ses aspirations spirituelles pour lui-même. Toutefois c’est un être combatif et stratégique mais son intérêt socio-politique l’éloigne de cette présence à lui-même. Lilith peut ici parodier le sacrifice des enfants (5 – 11 ans) aux profits de la vaccination et des firmes pharmaceutiques. De ce côté là l’économie se porte plutôt bien.

RS 66 est d’autant plus intéressante en terme de réalisation des promesses inscrites dans le natal . Chaque 33 ans les angles reviennent dans la position initiale, la boucle est bouclée et c’est un nouveau départ.

Mercure à 10° Balance est sur le MC de RS, lui-même en conjonction du MC natal, renforce la communication (sous forme d’entêtement) et accentue une répétition du message qui se veut pédagogique et convaincant.

Aujourd’hui deux mois plus tard, la Lune s’oppose précisément à son Soleil par direction secondaire. L’axe Bélier-Balance est ainsi mis en exergue et avec lui l’opposition du peuple symbolisé par la Lune face à son pouvoir exercé en Ms10 par son Soleil. Toutefois une partie seulement de la population manifeste contre les mesures restrictives etc. Lune en signe de Feu est au trigone de celle du natal et le sera parfaitement par direction  +/- 4 mois après la RS 66 en pleine période solaire, ce qui lui donne un atout majeur pour faire accepter ses directives auprès de la population. Un trigone qui s’étend aussi avec Jupiter-Pluton en Lion et donne une configuration de cerf-volant typique chez les visionnaires.

Voici ce que me suggère ce coup d’œil astrologique pour le Ministre de la Santé au Fédéral. Sachant que huit autres ministres en Belgique ont la Santé pour compétence et que tout le monde semble se ranger derrière FV nous n’avons pas d’espoir à entretenir pour que quelque chose change au niveau des solutions à apporter dans cette crise si ce n’est une restriction de nos libertés. Juste pour souligner que ce problème est à multiple facettes et qu’il y a des solutions qui varient en fonction de chacun, nous sommes encore vivants pardi.

Je mentionnais une petite note d’espoir en faveur du solstice d’hiver sous l’aspect d’un quintile de 72° qui est un aspect basé sur le nombre 5 (360:5) qui offre l’opportunité d’aller vers plus de créativité. Il se fait que FV est aussi porteur d’un tel aspect en Jupiter et Saturne, deux planètes de société …

2022 se lit au Solstice d’Hiver 2021

Il y a un an nous conjuguions Solstice et Grande Conjonction (voir l’article et ou l’étude complète). Avons-nous profité de cette opportunité pour changer quelque chose au niveau de notre engagement dans la société, dans notre vie sociale, professionnelle, collective? C’est surtout la société qui nous a changés. Le modèle social est devenu complétement différent aujourd’hui à cause d’une pandémie qui doit encore et toujours être gérée dans l’urgence. Il est important de prendre conscience d’un tel impact et de se rappeler que nous formons la société par notre état d’esprit, notre disposition à la servir ou la contrer et par le fait d’être un individu pour la composer. Si le modèle social devient plus fort que notre personnalité alors nous entrons dans le moule et nous la subissons.

Pourtant les autorités politiques, pharmaceutiques et scientifiques  font peser la responsabilité sur le comportement de chacun. Car si cette crise continue de nous entraver dans nos choix et nos libertés  ce serait en grande partie à cause de la négligence de ceux qui ne respectent pas les consignes dites gouvernementales (?) Une équation que nous devrions pouvoir résoudre collectivement mais qui divise la population parce que la réponse est déjà donnée avant les solutions.

La Lune nous saute aux yeux ! En domicile, Cancer et O.O.B. c’est ici le point de vue le plus haut de cet horoscope et pour ne rien gâcher elle s’oppose aux choses les plus basses et profondes d’une Vénus rétrograde prisonnière des Enfers plutonien. Cette conjonction en longitude zodiacale de Vénus et Pluton est exacte pour le dîner de Noël à la mi-journée. On peut rester sur ses gardes au niveau des humeurs familiales, certaines révélations peuvent être difficiles à entendre et toute vérité n’est pas forcément bonne à dire, heureusement ce jour-là le bon sens terrien est là pour sauver la mise et se réjouir des agapes, le dieu des enfers se présente alors comme le prince des ténèbres séduisant les âmes les plus silencieuse de façon irrésistible. Prenons garde tout de même à préserver notre vie privée et intime pour qu’elle ne s’étale pas dans la sphère familiale ou publique. Il y a des limites à respecter pour éviter de nuire aux autres et à nous même. Il est possible que d’anciennes amours refassent surface, les liens qui se créent en cette période sont profonds, platoniques, puissants, karmiques, …

Cependant le moment analysé ici est précisément celui du solstice comme étant annonciateur des 365 jours suivants. Il s’agit donc d’une tendance dont il faudrait bien tenir compte pour ne pas se trouver au milieu d’un conflit. La situation difficile est due aux multiples polémiques possibles qui foisonnent à souhait autour de nous, au risque d’engendrer une division toujours plus forte dans la population mais aussi au sein des familles, des amitiés et des groupes. Rappelons-nous ces maximes : «diviser pour régner» alors que « l’Union fait la Force ». Cela s’articule autour du sens des valeurs indiqué  par Vénus rétrograde conjointe Pluton, le racisme, la xénophobie, l’eugénisme et un tas de parti-pris conservateurs seront à combattre, parfois au sein de nos propres pensées, parfois en société en se regroupant pour revendiquer plus d’humanité. Faisons confiance à nos sentiments, nos intuitions et notre ressenti ce sont eux qui doivent nous tirer vers le haut sans toutefois exagérer le côté émotif qui nous ferait facilement basculer dans la radicalité et les extrêmes. Toutefois si cela s’avère possible au niveau individuel cela se montre plus aléatoire sur un plan collectif. L’inconscient collectif pesant souvent plus lourd que la conscience collective. Mais il y a des raisons d’espérer pouvoir rallier un plus grand nombre sur une note positive pour un monde plus juste et respectueux, un monde d’amour et de lumière, n’ayons pas peur des mots. Même si ceci est idéalisé nous en avons besoin pour avancer, nous avons besoin de rêver pour notre santé mentale. (Lune trigone Neptune)

Une autre lecture de cet aspect de Vénus rétrograde conjointe Pluton est  la censure de la vérité pour maintenir la masse dans l’ignorance et la docilité. Faisant apparaître les phénomènes plus marginaux de lanceurs d’alertes ou complotistes, antivax et compagnie mais c’est justement par la recherche profonde de vérité que naîtra l’équilibre entre ces deux signes solsticiaux Cancer et Capricorne, entre ces deux planètes féminines, Lune et Vénus, entre les émotions et la raison, entre érotisme et sentiments, entre les valeurs économiques et le sens nourricier de l’âme, entre moi et l’autre.

Le Soleil star du jour est en harmonie (60°) avec Jupiter qui fait les lois. Ce dernier est angulaire au MC Poissons et occupe ainsi une place royale bien qu’en Verseau, signe d’intellectualité parfois rebelle à l’autorité. Son Quintile (72°) à Uranus montre que les décisions légales pourront cette année se prendre de manière très inventive et plus créative. Uranus est appuyé par le trigone d’un Mercure hors limite en Capricorne qui lui suggère une certaine audace et autant de pragmatisme grâce aux signes de Terre. Nous sommes en droit d’espérer quelque chose de bon, de meilleur en tous cas, sur le plan décisionnel. Toutefois la quadrature Saturne-Uranus empêche un bon déroulement naturel. Mercure (notre mental) peut aussi nous tenir à distance de la nouveauté et jouer le conservatisme pour ne s’appuyer que sur ce qu’il connait ou pense connaitre. Dans son raisonnement orienté vers le passé (O.O.B. Sud) trouvera-t-il un peu de sagesse ?

Saturne l’Ancien veut ancrer les choses alors qu’elles sont faites pour bouger, évoluer et aller vers la nouveauté. C’est un sérieux frein au progrès. Saturne en Verseau est au carré d’Uranus  rétrograde en Taureau, cet aspect sera évident le 24 décembre ’21 pour la troisième fois de l’année, les choses vont alors prendre une autre tournure. L’esprit de révolte inspiré par Uranus qui représente le Verseau est teinté d’une meilleur réflexion et pourrait arriver à faire plié l’austérité maladive de Saturne mais cela demande patience et longueur de temps ce qui irrite et met à cran le souffle uranien. En même temps les mentalités changent, ce signe du Verseau est celui de la dernière conjonction Jupiter-Saturne qui a lieu tous les 20 ans et façonnent une génération. Rappelons-nous les années 2000 ou 80 ou 1900, etc. Lire ici mon étude sur à ce sujet.

Jupiter qui franchira bientôt les Poissons offre son concours depuis sa position fin Verseau par un quintile à (72°) Uranus, des solutions nouvelles à la crise sociale que nous traversons pourraient venir de la Justice elle-même car nous avons basculé dans un état où le pouvoir démocratique n’est plus ce qu’il a été, ou la libre circulation des personnes est mis à mal, etc. ce ne sont pas les exemples qui manquent. Toutefois cette vision est à double sens car l’extrémisme uranien (l’extrême-droite en astro-mondiale) peut aussi mener à une adaptation nouvelle de la loi pour installer une forme de dictature. À chacun de nous incombe la responsabilité d’en être conscient et d’agir à son propre niveau pour éviter le pire, ou de subir une situation qu’on n’aura pas choisie. Cependant les choses sont complexes et dépendantes les unes des autres. On peut imaginer que la tendance s’inverse et que la transparence des données soit vraiment prise en compte pour une réflexion honnête faisant place à un débat contradictoire et démocratique (au sein du parlement, national, européen) voire public et que les mesures prises par le(s) gouvernement(s) soient démontrées comme purement arbitraires, discriminatoires, dangereuses pour la santé citoyenne, inefficaces pour stopper le coronavirus … mais idéale pour une récupération politique et financière.

Mars le guerrier attend en embuscade et prépare sa stratégie, il a sa responsabilité dans la contamination virale. Sa position en Sagittaire lui permet de voyager au-delà des frontières à l’image du virus qui mute et varie. Ce virus peut être considérer comme une chance quelque part pour sauver l’humanité plutôt que de la décimer. Il révèle les dysfonctionnements de nos systèmes politiques mais aussi de nos systèmes immunitaires mis à mal par de mauvaises hygiènes de vie (malbouffe, culture intensive, destruction de l’environnement, etc.) Ce phénomène met aussi en évidence les failles des politiques de santé publique, la mauvaise gestion des hôpitaux, les pratiques sanitaires incohérentes. On assiste à un effondrement de valeurs fondamentales telles que la déclaration Universelle des Droits de l’Homme du fait d’une discrimination notoire et d’un contrôle exercé des citoyens entre eux. L’égalité des citoyens ne serait-elle plus légale.

Lorsque Mars sera au carré de Neptune, le 11 janvier, il est probable qu’il y ait une recrudescence du virus avec ou sans nouveau variant et qu’il y ait un virage à négocier, des décisions à prendre encore une fois dans l’urgence, encore une fois au détriment de notre bon droit. Voir le cycle Mars-Neptune en Poissons auquel le phénomène du Covid est lié. Mars c’est aussi la piqure qui rentre dans la chair pour faire le vaccin d’où l’idée de cette vaccination rendue obligatoire pour tous, de façon générale, universelle, ce sont les énergies liées symboliquement à ces planètes. À ce niveau il ne s’agit pas de consentement, éclairé ou pas, ce n’est pas du registre de Mars et Neptune. Pour cela il faut tourner le regard vers Jupiter et Saturne. Jupiter fait les lois et Saturne se charge de les faire respecter, de les appliquer à la lettre voire de sanctionner si nécessaire en appliquant une peine. Il nous faut maintenant compter sur Jupiter pour faire face à la situation et adapter la Loi afin de faire respecter la liberté individuelle, le libre choix de décider de sa personne comme expliquer plus haut.

Le Verseau fait partie des signes d’air, il symbolise ainsi la contamination du Sras-CoV-2   transmise par aérosol et synchrone de la conjonction Jupiter-Saturne à 0°29’ du solstice d’hiver dernier.

Un nouveau cycle Mars-Neptune démarre avec la sixième conjonction (6/7)  dans les Poissons, le 18/05/2022 on peut alors s’attendre à une phase particulièrement compliquée sur le plan viral à partir d’octobre- novembre  2022 jusqu’au printemps de l’année suivante, période assez longue due à la rétrogradation de la planète rouge.  Un certain remue-ménage est fort possible avec le résultat électoral français. Il y a fort à parier que nous n’en n’aurons pas fini de cette forme mutante avant 2026 ou une fois Neptune passé en Bélier. Les 7 cycles suivants se feront alors tous les 2 ans avec Mars dans son domicile. Avril 2026, mars 2028, etc.

2022 en numérologie accentue la notion du nombre 2 qui est typiquement lunaire et réceptif. Émotionnel également. L’Année Universelle sera égale à 6, nombre d’harmonie, d’amour et de bien-être ne passons pas à côté.

Summer’21

Il est temps d’y réfléchir justement en cette période de rétrogradation de Mercure en Gémeaux. Il rétrograde de 24° à 16°, entre le 30 mai et le 22 juin 2021. On aura donc un solstice d’été sous ses auspices (voir carte). Les messages de Mercure sont dans ce signe empreints d’ambiguïté, ils sont à double sens ou se présente sous forme d’oxymore à décrypter. D’abord il y a  l’éclipse de Lune Nœud Sud du 26/05 à 5° Sagittaire/Gémeaux … suivie d’une éclipse solaire Nœud Nord à 19° Gémeaux. La première exprime quelque chose d’ancien faisant bientôt partie du passé comme le désir d’en finir avec la pandémie de Covid-19. L’opposition de Mars à Pluton en train de se former lors de la PL donne de la voix pour monter aux créneaux et gagner cette guerre (allusion à l’attaque virale). La phase suivante expose une situation nouvelle appelant  à plus de réflexion avec la rétrogradation de mercure et de sagesse grâce à la patience de Saturne. Qui dit Saturne dit aussi fatalité ! D’anciens démons pourraient refaire surface et il serait illusoire de croire qu’on en aurait fini de cette pandémie et toute la panoplie de mesures qui ont bouleversé nos codes sociaux depuis. Malgré tout il y a des encouragements pour aller de l’avant bien que le conflit soit franchement ouvert entre Mars et Pluton, entre l’action immédiate, incisive et les plans de l’ombre des forces dites obscures car invisibles. Cette opposition Mars-Pluton exprime aussi l’agacement de la population face au dictat des décideurs politiques, rendant la situation assez explosive.

 La sagesse sera d’écouter et d’attendre, de s’adapter au danger et de comprendre.

Le Solstice d’été 2021

Ce Thème montre un magnifique éclatement ! Enfin sorti des configurations en Bol, repliées sur elles-mêmes. Voici la promesse d’une diversité attendue. Le Soleil est à l’ascendant ajoutant du sens à cette position paroxystique ou solsticiale de 23°26’ en déclinaison Nord que nous appelons l’Été.

La Lune s’oppose à Uranus et nous pousse dans nos derniers retranchements.

En ordre décroissant, l’élément Eau est bien représenté par les luminaires Vénus, Jupiter et Neptune. L’air avec Saturne, le MC, Mercure et l’asc. (Bxl/Europe) en Gémeaux. La Terre par Pluton en Capricorne  et Uranus en Taureau. Le Feu l’est par Mars en Lion et Chiron en Bélier.

Qu’est-ce que ce thème peut bien nous dire ? Allons le demander directement au messager lui-même, Mercure qui est en domicile en Gémeaux maître de l’ascendant. Mercure rétrograde pour quelques heures encore! D’où les retards en prévisions mais aussi cet approfondissement de la question. Évitons les certitudes dogmatiques. Le trigone à Saturne lui inspire la prudence dans ses propos, ses croyances et ses pensées. Nos sources d’informations devront être vérifiées plutôt deux fois qu’une.

Mercure est dans l’orbe d’un carré à Neptune commencé avant sa rétrogradation le 23/05/21, réactualisé par rétrogradation le 05/06/21 puis le 06/07/21 appliquant par mouvement direct à Neptune devenu rétrograde. Durant toute cette période de fin mai à début juillet nous baignons dans un brouillard d’incertitudes et de confusions. Quand ce n’est pas la tromperie ou l’escroquerie qui l’emporte, nos jugements peuvent facilement être altérés et nous induire en erreur. Cette configuration est typique des fraudes et mensonges en tout genre. C’est pas top pour les déplacements mais en redoublant de vigilance le pire peut-être évité autrement à l’inverse on risque gros. car vacances rime aussi avec insouciance.

La Lune ici au quinconce de Mercure focalise à elle seule toute l’attention en se posant en Yod, par l’ apex du T-carré de l’opposition Mars – Saturne, par son trigone à Jupiter et son opposition à Uranus. C’est elle qui fait éclater ce thème en éclaboussures en s’opposant fièrement à Uranus. Cela suscite un sentiment de révolte et de rébellion au profit d’un besoin d’espace et de liberté allant souvent de pair avec la période estivale d’ailleurs. C’est l’occasion de rompre avec nos entraves du passé et d’évoluer vers une vie plus qualitative.

On notera que parallèlement à ce climat parfois anxiogène et éreintant, l’aspect de trigone en signe d’eau entre Vénus et Neptune se forme précisément le premier jour de l’été et apporte ainsi beaucoup de douceur, de calme et de volupté. Les domaines du Bien-être devraient pouvoir en profiter.

Mon conseil : restez Zen, canalisez votre énergie, maîtrisez vos émotions et faites confiance à la vie. L’amitié reste une valeur refuge.

Entrée du Soleil en Bélier, le 20 mars 2021 à 9 :37 TU

Avant tout j’aimerais vous dire comme quoi tout est lié. Je collecte parfois des épiphénomènes pour les mettre en relation à l’observation astrologique et ajouter des exemples de cette interconnexion. La dernière recensée n’est pas un hasard quand la mission Perseverance  permet l’atterrissage du robot Curiosity sur le sol de Mars ce 18/02/2021 vers 21h58 CET au moment où dans notre ciel nous pouvions observer clairement un rapprochement entre la Lune et Mars formant leur conjonction en Taureau. Une belle synchronicité somme toute non calculée si ce n’est le moment où Mars passerait au plus proche de Terre. Sur cette vidéo on peut voir une des collaboratrices de la Nasa, probablement d’origine Indienne, arborer le bindi, un magnifique point rouge au niveau du 3ème œil, qui rappelle bien évidemment l’apparence de Mars. Un clin d’œil. Mars aura fait son entrée (ingrès) ce 4 mars 2021 dans le signe des Gémeaux et sera très vite opposé par la Lune dans les heures qui suivent. Divisant et délimitant à nouveau le zodiaque en deux. Une moitié étant occupée par les planètes, l’autre demeurant vide, du Cancer au Scorpion à ce moment-là.

Étant donné que le Printemps en hémisphère Nord est toujours annoncé par l’entrée du Soleil en Bélier au mois de mars et que Mars est bien la planète propre au Bélier, nous pouvons nous permettre une brève analogie entre la planète et le mois. Cela a du sens puisque tout redémarre au printemps, tel est bien la signification symbolique astrale de Mars : l’action, le démarrage, l’énergie physique et motrice. Une force qui perce, qui dépucelle, qui détruit, qui vrombit, qui tire, qui pousse, qui instille un mouvement, etc. Une telle force d’action a besoin de carburant, elle ne peut agir seule. Grâce ou à cause du concours des autres acteurs planétaires et de leurs signes, lié à l’endurance, l’expérience et la persévérance, certains résultats seront attendus, bons ou mauvais, destructeurs ou créatifs, succès ou échecs, chance ou malchance. Mars est une arme à double tranchant. Laisser exploser sa violence peut faire des dégâts irréversibles. On constate en cette période particulièrement une augmentation de conflits armés chez de jeunes ados causant la mort.

Pour en venir au Printemps astrologique ou astronomique, il aura lieu avec la Lune en Gémeaux qui venait juste de faire à nouveau la conjonction à Mars, soit quelques 13 heures plus tôt. La planète rouge est mise en lumière de cette façon encore. La Lune est un luminaire qui n’arrête pas de varier, un peu à l’image de ce virus.

Depuis l’apparition du Covid-19 et parallèlement à la conjonction Jupiter-Saturne de l’hiver dernier (voir étude détaillée sur le sujet), je constate les formations récurrentes du thème en Bol. Ce qui me glisse à l’oreille un lapsus révélateur : la partie vide de l’horoscope et ce co-vid(e), du latin co: avec, co de comorbidités.  Nous apprenons à devoir faire avec ce vide! Avec nos réactions à cette pandémie et cette partie inconnue inexplorée du zodiaque resté vide. Ne sommes-nous pas restreints dans notre champ de perceptions à l’instar du thème ramassé sur lui-même ? Un alignement des planètes n’est pas forcément synonyme de succès comme le laisse entendre l’expression de langage.

Mars est un significateur de la propagation du Covid-19. Le voici dans un signe double (Gémeaux) en aspect de quintile avec Vénus. Le quintile comme son nom l’indique est basé sur le 5. La division du cercle en 5 donne 72°. Un aspect mineur qui lorsqu’il est conscientisé peut devenir extrêmement créatif ! Le plan artistique peut en bénéficier plus facilement parce que les artistes sont naturellement à l’écoute de leur créativité mais le plan sanitaire et scientifique pourrait en avoir grandement besoin pour engendrer un impact positif sur les politiques.

Le Nœud Nord de la Lune (Tête du Dragon) est au mi-point de cette conjonction Lune-Mars ! Il focalise et renforce l’importance à donner à Mars comme acteur du Printemps. En lui conférant un rôle essentiel mais sans qu’il puisse vraiment occuper les devants de la scène. Le laissant  en queue de peloton car c’est  Pluton qui est la locomotive et tire le Bol en sens horaire. Pluton et le Nœud Sud évoquent un lourd karma du passé, une dette à épurer, … Pluton est l’octave supérieur de Mars et peut facilement se mettre au diapason de la sensibilité martienne qui appelle à plus d’adaptabilité ou à voir que la dualité nous prive d’une vision globale de la situation. En poussant un peu plus loin on aperçoit le planétoïde Pholus qui pourrait élargir l’angle de notre perception en ouvrant notre imaginaire par notre capacité à rêver.

Ce thème dressé pour Bruxelles peut aussi avoir une valeur européenne en plus de nationale. L’ascendant s’apprête à basculer en Cancer qui est le point solsticial à 23°26N de déclinaison. Ce qui pourrait se traduire comme si nous avions maintenant toutes les cartes en mains pour agir en connaissance de cause et revenir à des normes viables. Voici revenu la possibilité de pouvoir se projeter sur cet été. Cette dernière touche de Gémeaux pèse encore un peu plus mais de façon très légère sur la lourdeur d’une situation qui nous mène vers un anéantissement si on continue de la sorte. Les signes d’air offrent l’opportunité de la réflexion et de l’intelligence et nous apportent de l’oxygène ! Une aspiration à la liberté aussi, ne dit-on pas : libre comme l’Air !?

À l’équinoxe précédente en 2020, je citais la conjonction Mars-Neptune comme responsable du nouveau départ de pandémie. Nous sommes toujours dans le sillage de ce cycle pour quelques temps encore si on tient compte des conjonctions successives de Mars-Neptune dans le signe des Poissons (+/- jusqu’en 2025) on en est à la série 5/7.

On voit dans le thème d’équinoxe 2021 que la Lune applique un carré à Neptune : la population cherche à changer d’attitude face au virus et aux normes qui lui sont imposées. Hélas la confusion risque de diviser encore un peu plus les uns et les autres. Augmentant le trouble de vision de la situation, sans prendre en compte que la réalité comportera toujours une part de doute. On se lance souvent trop vite dans des affirmations qui falsifient l’approche de la Réalité. 

En trame de fond on retrouve le carré Uranus-Saturne tout au long de l’année 2021 qui s’active 3 fois, la deuxième sera par rétrogradation de Saturne le 14/06/2021 à 13° Verseau Taureau. Uranus est devenu le maître moderne du Verseau quand Saturne en reste l’ancien. Une dialectique compliquée entre ces deux forces contradictoires, d’autant plus que le Méridien ou Milieu du Ciel est en Verseau et concerne une bonne partie d’Europe et d’Afrique, couvrant grosso modo un espace  de  +10° de longitude Est (ex: Milan) à -15° de longitude Ouest(ex: Dakar). Il revient maintenant au Verseau d’orienter les décisions. Ce signe fait le buzz depuis la récente conjonction Jupiter-Saturne en Verseau. Uranus en Taureau est en chute et moins à l’aise que s’il était chez lui en Verseau ou en exaltation dans le Scorpion. Uranus plaide pour des réformes allant vers une modernisation, visant parfois une perfection qui frise l’excellence ne supportant pas la médiocrité mais il n’en reste pas moins en position de faiblesse par rapport à Saturne l’ancien. On peut par exemple l’observer au détriment de notre jeunesse (Uranus) qui doit se sacrifier pour préserver la survivance des séniors (Saturne). Ou encore la même attitude ancienne qui vise à satisfaire les besoins immédiats entraînant des dommages comme les dégâts environnementaux dont les générations futures auront à payer le prix fort. Une vision à court terme qui est déjà remise en cause par les plus jeunes. L’espoir du Verseau est justement son orientation vers le futur autant que son esprit solidaire, son sens du groupe et son esprit d’équipe qui offrent une chance de développer l’intelligence collective pour trouver des solutions. La polémique est lancée entre les progressistes et les conservateurs. Cela entraîne des frustrations, de l’agacement et pas mal de frictions mais si nous surmontons ces désagréments nous pourrons construire ensemble cette modernisation de la société. Tant Uranus que Saturne ont le Verseau pour domicile.

 La partie vide sous l’horizon montre le manque d’intérêt que nous accordons à la vie intérieure, intime et personnelle au profit d’une exagération de l’importance du monde extérieur, avec ses aspects socioprofessionnels, politiques, mondains,  spectaculaires, une réaction en compensation au confinement qui nous en a privé. Il nous est demandé cependant d’apprendre à regarder en nous-même plutôt qu’au dehors.©astrodazibao

Jupiter Saturne synchrone au solstice du 21/12/2020

Jupiter Saturne synchrone au solstice du 21/12/2020

Cette conjonction extrêmement serrée donne l’impression visuelle que les deux astres sont alignés dans un couloir, grâce au champ de la perspective on pouvait apercevoir Saturne à l’arrière et Jupiter au-devant avec ses 4 lunes bien espacées sur la gauche.  Un ciel dégagé (la veille) en permettait l’observation au crépuscule Sud-Ouest. 30° de longitude zodiacale les séparent alors du Soleil.

Mes recherches sur les conjonctions Jupiter-Saturne ont mis en exergue différents phénomènes synchrones, semblables et remarquables, tels que l’occurrence d’ingrès planétaires. Ici nous en avons un royal avec le Soleil qui ouvre la voie par son passage au Solstice.
Je me permets d’insister que traditionnellement l’astrologue privilégie le thème du solstice d’hiver plutôt que celui du printemps ou encore du 1er janvier pour prédire l’an neuf. Nous obtenons donc une chance supplémentaire de faire de ce nouveau cycle de 20 ans quelque chose de significatif par un travail préparatoire durant toute l’année 2021. Comme vous le verrez ce solstice met en lumière notre thème de la conjonction, en plaçant Vénus pile au MC & le Verseau à l’ascendant, il ouvre la voie à l’interprétation qui suit.

Comme pour les autres conjonctions du siècle dernier on remarque : un dessin planétaire en forme de Bol (ce fut le cas pour plus de 6 d’entre elles sur une occurrence de 10 entre 1900 et 2000), les ingrès aussi sont toujours présents aux moments de ces conjonctions qui permettent d’être interprétés comme autant de facteurs synonymes de nouveaux départs. Dans le cas présent la conjonction (0°29’) elle-même en témoigne. C’est dire que l’on peut lui attribuer une importance décisive en termes d’impact sociétal et en déduire de réels changements pour l’humanité.
Si on fait attention aux déclinaisons on remarque très souvent la présence de planètes hors limites, dans ces thèmes de conjonction Jupiter-Saturne, comme pour signaler la singularité d’un rendez-vous planétaire important qui stigmatisent des phénomènes hors normes en rapport à la nature de la planète.  Mercure en 2000 était OOB Nord, on assista au développement du téléphone portable, d’Internet et des télécommunications en général ce qui  bouleversa considérablement nos modes de vie. Pour celle de 1980 Mercure était OOB Sud, accentuant de façon spectaculaire les attributs de Mercure en rapport au passé ; une réflexion basée sur des connaissances acquises, une intellectualisation, un souffle de grande liberté accompagna cette époque mais impliquant des remises en question sur la sexualité par rapport au Sida (voir lettre astrologique de l’IAB ou l’étude complète sur pdf ici). La gauche arrive au pouvoir en France, le Président Mitterrand abolit officiellement la peine de mort.

Mercure est O.O.B Sud le 21/12/ 2020 et nous incline à nouveau à nous pencher vers le passé au niveau intellectuel, analytique et mercurien des choses, même s’il y aura encore des avancées dans les domaines des communications, nous continuerons simplement emportés par cet élan en développant aveuglément l’usage de ces outils pour le meilleur et pour le pire. Aveuglément à l’image de la conjonction supérieure de Mercure au Soleil qui est dite sous les rayons de celui-ci et située aussi dans l’ombre (aspect de semi-sextile) de la conjonction majeure. Pourtant tout n’est pas perdu pour notre Messager qui par son trigone à Uranus et sa position dans un Terme de Mercure peut nous laisser une part de jugeote intéressante. Au mieux, une réflexion qui aide à tirer des leçons d’expériences vécues, au pire une attitude conservatrice et rétrograde face à la nouveauté. Mercure nous invite ici à sortir des sentiers battus au niveau de notre compréhension et de notre communication.

Ce bol est délimité par l’axe nodal avec Vénus en singleton Est. Vénus est la locomotive qui mène le bol en sens horaire, elle conditionne tout le reste du thème, l’entraînant avec Elle. J’emprunte cette image interprétative à l’astro-humaniste (Géométrie du Ciel A. Ruperti).
À nouveau une similitude révélée par l’étude des conjonctions précédentes. 1940 présentait un bol délimité par l’axe des Nœuds: (NN Balance – NS Bélier, Lune conj.NN), 1980 un bol sous l’horizon délimité par l’axe des Nœuds Lion-Verseau, idem à la seconde en 1981 délimité par l’axe de l’horizon, à la 3ème fois en 1981 ce ne sera plus sous la forme d’un bol, cependant l’axe nodal Lion Verseau à 1°41 est confondu dans celui de l’horizon avec le Soleil du Lion conj.NN angulaire à l’asc. 03°05’ Lion, identiquement le même que pour l’asc. de cette conjonction-ci du 21/12/2020 (à 09 secondes d’arc près). Coup de Bol !? Pour Bruxelles en 2020 il est à 03° 14’ Lion.
Si ce thème est dressé au Méridien 0 à Greenwich, l’asc. est à 00°35’ Lion coïncidant bien plus exactement encore par son point d’opposition à la conjonction sur l’horizon,  jusqu’à se confondre avec lui à l’Ouest; comme les déclinaisons en attestent Jupiter et Saturne ne s’éloignent jamais très fort des limites de l’écliptique et les calculs des axes Asc & MC sur la sphère céleste dépendent totalement des mesures sur l’écliptique, il y a donc une belle convergence entre l’axe qui désigne quelque chose prenant place géographiquement et la conjonction qui alimente un cycle en fournissant  l’énergie. On notera qu’entre Londres et Bruxelles le divorce est difficile.

Il y a manifestement quelque chose d’historique qui se joue en Europe avec le Brexit et la crise du Covid 19. L’Angleterre et son Royaume Uni ayant décidé 4 ans auparavant par referendum sous fond de démocratie populiste de redevenir une île à part entière, isolée de l’Union Européenne en rompant son adhésion à 28. C’est dommage à plus d’un titre, preuve nous en est donnée ici par le Méridien 0°00’00’’ Greenwich, non loin de la capitale anglaise. Il détermine à lui seul des notions géographiques d’espace-temps auxquelles on ne peut déroger. Depuis la nuit des temps on calcule nos positions sur terre et dans l’espace aux moyens de points de repères qui sont liés au Temps. La base de l’astrologie. Force est de constater qu’à plusieurs reprises dans ce type d’étude mondiale le thème de Greenwich sonne souvent plus juste que pour Bruxelles. On peut dès lors s’attendre à ce que l’Angleterre soit le théâtre de l’expression de ce nouveau tournant en manifestant son désaccord (angulaire au dsc.) avec l’UE et devant en mesurer les conséquences dans la décennie à venir au-moins jusqu’à l’opposition. Préjudice collatéral à en juger par la position quasi similaire pour Bruxelles.

Toutefois le thème de Bruxelles ne nous déçoit pas pour autant. 19h19’ heure de Bruxelles quand Jupiter et Saturne seront unis. Clin d’œil ou rappel de la première de 1980 qui s’est faite à 22h22’ BXL, nuit de la St Sylvestre. Cette répétition des nombres s’observe comme étant pertinente en numérologie. Je m’en expliquerai un peu plus tard.  Ces deux conjonctions ont aussi en commun la présence d’une planète à 0° du Verseau, c’était Mars en 1980, aussi Mercure OOB Sud et une Lune en signe d’Eau le 31/12 1980

Thème pour Bruxelles

Le leadership féminin de Vénus en Sagittaire dans un Terme de Jupiter laisse espérer une période faste pouvant faire la transition avec un chaos actuellement grandissant. La Maison 5 est considérée comme sociale ayant trait à l’éducation qui forme la jeunesse et ainsi donc la société de demain.
La 5 est un lieu de la chance et des plaisirs, Vénus s’y trouve bien à sa place. Serons-nous à même de garder le sourire et de cultiver l’amour quoiqu’il arrive ?

Pour les Belges, une Princesse se destine à devenir Reine, voir le thème d’Elisabeth.

On change maintenant radicalement d’Élément puisque les conjonctions précédentes avaient lieu depuis 2 siècles en signes de Terre, elles se feront dorénavant en signes d’Air jusqu’en 2140 et à raison d’une seule par cycle, plus de triplette par conjonction rétrograde avant 2238.

On peut ainsi supposer que nous abandonnerons peu à peu le modèle matérialiste qui a conduit nos sociétés et leur culture à bâtir quelque chose de tangible, de visible et de contrôlable selon un besoin de s’approprier les choses, de les acquérir pour satisfaire à des besoins de confort. Ce qui est l’origine de la société dite de consommation. Une tendance répandue qui donna naissance à la mondialisation soutenue par le néolibéralisme.

Nous découvrons l’opportunité de changer par une prise de conscience alors que nous sommes mis au pied du mur par la pandémie du Covid-19.
L’horoscope de cette conjonction est solaire par l’ascendant Lion ou par le nombre 19 qui sonne à 19:19’ CET et qui est celui de l’Arcane Majeure du Tarot, Le Soleil. On retrouve également 19 aux degrés des Nœuds Lunaires. Ce qui me fait dire que les Européens auront intérêt à développer des capacités d’indépendance et d’autonomie car 19 est égal à 1, nombre solaire et entreprenant comme le Bélier, il est le premier, l’aîné, etc. L’Europe est le vieux continent mais c’est bien cela qui lui fait défaut, l’indépendance et l’autonomie à tous les niveaux.

Un changement sur le plan humain est nécessaire si l’humanité veut retrouver un peu de sa dignité alors que d’autorité on nous impose la distance, le cloisonnement et le masque cela rend la tâche presqu’inaccessible. Ne sommes-nous pas contrôlés et dirigés par une poignée d’apparatchiks au service d’un système dont on ignore le vrai visage ? C’est de ce visage dont je voudrais vous entretenir au-travers de la dernière conjonction où j’entrevoie une lueur d’espoir. En se réappropriant son individualité et sa responsabilité, d’arrêter de s’en remettre à ce qu’ils ont décidés pour notre bien car c’est à un système que nous sommes obligés d’obéir, tous autant que nous sommes, dirigeants politiques et figures d’autorité compris. Bien sûr ces systèmes sont mis en place par des humains mais durant des siècles on n’a fait que rajouter des couches et des couches au point que la machine-système tourne d’elle-même et finit par dicter sa loi. Le point zéro du Verseau offre aujourd’hui l’opportunité de modifier ce rouage infernal. Rares sont les représentations humaines dans le Zodiaque à part la Vierge et les Gémeaux. Le Verseau est altruiste, innovateur et a le génie d’inventer, c’est en ce sens qu’il est révolutionnaire. Il se soucie de l’avenir.

Avec les signes d’air, la réflexion prend le pas pour orienter la vie sociale à l’échelle humaine. Le risque étant d’oublier que nous faisons partie du Vivant au même titre que les autres règnes  (végétal, animal, ou minéral). L’humanité se voit comme la seule réalité consciente de ce monde et c’est un leurre.  Paradoxalement le contrôle de l’humain par l’intelligence artificielle nous éloigne de cette potentialité de conscience. Le formatage de nos comportements par le marketing et campagne d’influence en tout genre est une réalité qui fait ses preuves.

L’horoscope est dit nocturne mais le Soleil reste le maître de l’ascendant, il n’est pas en position de force dans le 6ème secteur pas plus que la Lune en 8. Cependant du fait de cette naissance nocturne la Lune a un privilège supplémentaire et elle s’harmonise mieux avec la nouvelle conjonction par un aspect de sextile, de collaboration. Petit à petit les femmes ont plus de responsabilités et de poids dans la société mais la situation reste critique. Car se détacher du patriarcat qui a sévit depuis des millénaires ne se fait pas si facilement. Le blocage vient en partie de la gente masculine mais principalement d’une manière de penser trop rigoriste et pragmatique propre ici au Capricorne voire à une mentalité bienpensante, du politiquement correct, etc. À moins de s’ouvrir à de nouveaux courants d’idées en rapport à Uranus qui est d’ailleurs la planète attribuée au Verseau (et aux astrologues ;-), c’est-à-dire d’avoir une attitude ouverte aux changements et à tous ces grands bouleversements que notre époque est amenée à vivre. Uranus en Taureau se rapproche de la nature et de l’écologie. Sa position domine en Ms10 conjointement à Lilith et la Part de Fortune et nous montre qu’il ne faut pas avoir peur de soulever le voile pour voir le dessous des cartes, les révélations sont payantes ! Comme l’indique le carré de cette conjonction avec Uranus cela restera un challenge pour la société que de s’adapter et prendre les justes mesures pour que tous ces constats inadmissibles au 21ème   soient rectifiés.

Le Nœud Lunaire Nord en 11 parle lui d’un challenge pour arriver à se réunir et former une fraternité. L’isolement engendré par la crise covid peut-être endigué par une forme de communion à une échelle plus universelle mais aussi par une coalition plus forte au sein des communautés.

Daimon ou Part d’Esprit en Ms4 (0°45 Scorpion) apporte une réflexion nécessaire sur le sens identitaire lié à la terre ou la nation. La dernière époque de 2000 à 2020 n’a fait que renforcer ce sens de l’identité nationale et a vu fleurir au sein même de l’Europe, des nationalistes et des séparatistes, le populisme fût toujours le grand vainqueur aux élections. Le racisme est une réalité qui s’est fait une place de choix aussi dans le langage parlé avec des  expressions comme  « …  de ta race ! » qui bien qu’elle fasse partie du langage commun chez les jeunes n’en porte pas moins les stigmates ségrégationnistes. On pourra ainsi méditer sur sa réelle appartenance à la Terre.

La victoire peut venir de nos actions dans le Monde à en juger par la position de Jovis (voir ci-dessous), la Part de bonheur (Jupiter) est en Terme de Vénus avec Fortunae en Ms10. Rappelons-nous que Vénus est la locomotive qui tire le Bol. Dès lors agir dans une perspective vénusienne contribue on ne peut mieux à un climat de douceur et de liens entre les gens. A contrario méfions-nous de Mars le belliqueux qui fait quand même 90° à Pluton et surveillons particulièrement la région fin Bélier de 25 à 30° car Nemesis s’y trouve sur 28°. Exemple avec le transit de Mars à partir du 2 janvier 2021 qui serait une situation à risque, le froid, la glace, les sous-sols, …

Némésis nocturne : Asc + Saturne – Fortunae = 123°14’ + 300°29’- 35°43’ = 28° Bélier
Jovis nocturne : Asc + Daemon – Jupiter = 123°14’ + 210°45 – 300°29’= 33°30°= 03° Taureau

Ci-dessous extrait de Rob Hand sur astrodienst : https://www.astro.com/astrologie/in_fortune_f.htm

Jupiter, Part de victoire ou Jovis
Part diurne = Asc. + Jupiter – PE
Part nocturne = Asc. + PE – Jupiter

« Victoire devient une cause contribuant à la confiance, à l’espoir dans l’avenir, à la compétition, et à toute association; mais parfois elle contribue aux pénalités et récompenses. » — Paulus Alexandrinus

Saturne, Part de Némésis
Part diurne = Asc. + PF – Saturne
Part nocturne = Asc. + Saturne – PF

« Némésis devient une cause contribuant aux destinées souterraines et à tout ce qui est froid comme la glace, à la démonstration, à l’impuissance, à l’exil, à la destruction, au chagrin, et au type de mort. » — Paulus Alexandrinus

Ces citations de Paulus sont à peu près tout ce que nous savons de ces parts. Aucune d’elles ne semble avoir été utilisée comme repère de maisons.

Plus de détails des conjonctions depuis le siècle dernier ici :  Rendez-vous à la prochaine conjonction Jupiter Saturne.

©Alain Vanden Broeck
vandenbroeck.alain@gmail.com

Équinoxe Automne 2020

Si comme moi vous vous demandez à quoi va ressembler la rentrée, un bref coup d’œil sur la conjoncture astrale nous renseigne un petit peu quand même. Bien qu’il faille attendre l’Automne pour cette dernière étape mais pas forcément la chute des feuilles.

En effet on a la Pleine Lune dès le 2 septembre avec un rectangle mystique impliquant Neptune, Vénus, Mercure et le trio Jupiter-Pluton-Saturne. Il s’en suit une belle ouverture pour ceux qui le souhaitent. Le 5 Mercure entre en Balance et le 6 Vénus sera en Lion. Ce sont là des changements de paradigmes qui nous invitent à briller socialement et à renouer les contacts. Le 17 la NL en Vierge rebat les cartes et s’accorde avec Saturne pour réaliser une vie sociale mieux cadrée.

Mars en conjonction serrée à Lilith attire mon regard, d’autant qu’il est en opposition à Mercure en Balance. Le signe de l’équinoxe est celui de l’équilibre et de la justice.  Nous sommes sortis de la configuration en Bol mais on remarque que tout converge vers la conjonction des deux plus lourdes planètes du septénaire. A commencer par le T carré qui relie l’opposition Mars-Mercure. Un conflit possible entre le message officiel du protocole des mesures sanitaires et un comportement légèrement débridé qui  a besoin de sortir des sentiers battus. Nous avons grandement besoin de cette énergie Mars en Bélier pour innover, inventer, tenter, créer, trouver de la force, vivre une sexualité, s’autoriser la vie quand le mental nous censure et tente de nous imposer des limites de bienséances. Malgré tout un cadre est nécessaire et c’est le rôle de Jupiter et Saturne réunis en Capricorne avec Pluton en prime, nous sommes de manière collective pris en tenaille par cette énergie mentale attisée de pulsions physiques difficilement répressibles. Nous (astrologues) savons qu’il existe un point de libération en face en Cancer, ce qui nous ramène précisément à l’ascendant (BXL) de la dernière éclipse du 5 juillet juste à l’opposition de Pluton rétrograde pour cet équinoxe. Ce point de libération ici en maison 8 m’évoque la dégradation, la digestion, l’élimination et pourquoi pas l’immunité face au virus. En tous cas une stratégie possible pour vivre avec celui-ci. Plutôt que de ne rien y comprendre, d’abandonner le contrôle de notre pensée aux autres et de supporter la frustration, le signe du Cancer suggère ici une piste toute en finesse et en ressenti. La mémoire joue un grand rôle car c’est avec elle que l’on apprend et qu’on éduque notre organisme à se méfier du danger et au bout du compte à le renforcer pour gagner ce combat qui nous confère l’immunité. À l’inverse à force de vivre dans la peur et la paranoïa notre immunité baisse. Faut-il se rappeler de l’importance du psychisme dans tout ce qui concerne l’expérience du vivant ?

La Lune ambassadrice de ce signe libérateur se trouve dans le Feu du Sagittaire appliquant un trigone à Vénus en Lion. Ces deux planètes féminines nous parlent d’amour et de sentiments enflammés mais de manière contrôlée à en juger du parallèle de déclinaison Lune Saturne, en aspect de semi-carré en plus. Le Sagittaire à l’ascendant renvoie à Jupiter redevenu direct formant  un quinconce avec Vénus. Aussi bien Vénus que l’ascendant sont en Termes de Jupiter. L’équinoxe de la Balance s’en voit réconfortée de douceur démonstrative et généreuse.

Ce que nous avons à apprendre est d’utiliser au mieux le pouvoir de notre esprit comme le montre le bi-quintile entre Mercure  et Neptune.

Les 3 Eclipses de l’été 2020

  1. lunaire Nœud Sud 05/06/2020 19h25 à 15° Gémeaux/Sagittaire.
  2. solaire Nœud Nord 21/06/2020 06h40 00°20 Cancer se confond au solstice.
  3. lunaire Nœud Sud 05/07/2020 04h30 13° Cancer/Capricorne continue le processus

Une éclipse lunaire a lieu à la Pleine Lune quand les luminaires s’alignent dans le même plan zodiacal que la Terre. Lune & Soleil sont alors suffisamment proches des Nœuds lunaires (12°30). Le nœud nord correspond au passage de la lune qui traverse l’écliptique du sud vers le nord, voir le diagramme : https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C5%93ud_lunaire#/media/Fichier:Lunar_eclipse_diagram-fr.svg

Voir aussi les travaux d’Astrid Fallon: Astrologie en 3D La Lune en Déclinaisons. http://www.fallonastro.com/

Le nœud lunaire est un point astronomique lié au mouvement de la Lune, ce point glisse en un mouvement rétrograde sur l’écliptique au rythme cyclique de 18,6 ans.

Différencier une éclipse lunaire et/ou solaire en fonction des Nœuds  peut avoir du sens quand on maîtrise la compréhension ésotérique des Nœuds lunaires Nord et Sud autant que la nature symbolique de chaque luminaire. Pour une meilleure étude de la question voir Les Cycles du Devenir d’Alexander Ruperti.

Nous sommes pour cet été en présence d’une trilogie dont le 1er acte commence par une éclipse lunaire NS suivie d’une éclipse solaire NN au solstice et suivie à nouveau d’une éclipse de lune NS le 05/07/2020 à 13° Capricorne/Cancer.

Outre l’indispensabilité de dresser le thème de chaque lunaison et/ou éclipse on peut déjà avancer 3 faits remarquables. Dans le 1er cas l’éclipse de lune Nœud Sud met le Soleil au Nord comme point fort vis-à-vis de la Lune qui est soumise à son passé. Le soleil manifeste avec plus de force le Présent, se projette sur la Lune et tend à obscurcir son attachement au passé. Il y a alors plus de propension à se tourner vers l’avenir en oubliant les démons intérieurs avec une volonté délibérée de changement par l’abandon de vieux schémas habituels.

Une éclipse NN commence quelque chose qui arrive à conclusion à l’éclipse NS suivante. (A.Ruperti) Selon cette formule, le fait d’entamer ce triptyque par une éclipse lunaire (PL) NS renvoie aussi à l’éclipse solaire NN qui la précède. Mais c’est plutôt une éclipse de Lune qui lui précède. Il faudrait sinon remonter au 02/07/2019 S.127 pour avoir une éclipse solaire NN qui a quant à elle été suivie de près par une éclipse lunaire NS, un cycle déjà bouclé! Saros  127

Alors pour lui donner une origine antérieure plusieurs approches sont possibles, soit en fonction des cycles de Saros (18 ans = 10/06/2002 S.137), soit ceux de Méton (19 ans = 21/06/2001 S.127) ou plus simplement celui de la syzygie dans laquelle s’inscrit cette éclipse, et que je privilégie ici. Bien que la NL du 22/05/2020 à 2° Gémeaux ne soit pas une éclipse, elle présente un thème en Bol séparé par l’axe des Nœuds. Les Luminaires sont au carré de Mars en Poissons et une conjonction serrée Mercure-Vénus rétrograde est O.O.B. en Gémeaux. Le NN débute son transit dans les Gémeaux à 29°. Cette NL me semble être la plus explicative pour donner du sens cyclique à cette première éclipse qui vient entourer le solstice d’été 2020. Les luminaires conjoints du 22/05 forment un quintile à Neptune. Mercure, en son domicile diurne des Gémeaux, est en bi-quintile avec Pluton. Deux aspects qui en pleine crise sanitaire mondiale nous montrent comment faire preuve d’imagination et de créativité pour ne pas subir bêtement la propagation d’un virus qui tue les plus vulnérables d’entre nous.  Nous obligeant d’aller trouver des ressources inhabituelles en cette situation de crise mondiale.

La lunaison suivante (21/06) est une éclipse solaire Nœud Nord, à la NL, alors la Lune occupe le facteur positif Nord. Le passé revient avec plus de force et l’on peut craindre que tous les beaux efforts accomplis pour endiguer la pandémie et repartir du bon pied en étant apte à juger des expériences passées soient mis à mal par un effet boomerang des tentatives d’éliminations souhaitées d’un passé chargé. D’un point de vue psychologique on pourrait citer l’adage : chasse le naturel et il revient au galop ! Puisque c’est le NN on a un redémarrage, ce qui est confirmé par le jour du Solstice.

Vient en conclusion, l’éclipse lunaire NS suivante (05/07), le Soleil occupe le facteur positif et reprend le dessus en privilégiant les qualités solaires orientées à nouveau vers le futur. Tel St Michel terrassant le Dragon, il s’agit de vaincre le virus qui chamboule nos sociétés.  Nous sommes toujours en présence d’un thème en forme de Bol, au-dessus de l’horizon (pour nous). Une configuration qui incline aux extrêmes du tout ou rien. La Lune étant hors limite (O.O.B.) l’éclipse sera pénombrale mais confère à Séléné un regain de puissance. En effet le Soleil et la Terre n’ont pas eu le dernier mot lors de cette éclipse. Les habitudes du passé sont revenues en force et le regain de l’épidémie s’y est engouffré.

Nous aurons une seconde chance pour tourner la page au confinement/dé-confinement lors de l’éclipse de lune du 30 novembre 2020. Un paris pas forcément gagné. Car à l’éclipse lunaire NN la Lune est à son avantage et véhicule toujours les images du passé. On connait l’impact de celle-ci sur la vie biologique et à fortiori sur notre santé. Cette éclipse lunaire NN sera suivie par une éclipse solaire NS le 14 décembre 2020, cette dernière ouvre le mois synodique dans lequel vient s’inscrire le solstice d’hiver et la grande conjonction Jupiter-Saturne. À suivre.